FFmpeg et autres logiciels libres
pour les archives de l’audiovisuel

En jouant avec les teintes:

ffplay -f lavfi -i "smptebars, hue=H=t"

Ce séminaire de formation a eu lieu les 4 et 5 avril 2019 à la Cinémathèque des Pays de Savoie et de l’Ain à Veyrier-du-Lac, France.

Résumé

Le logiciel libre FFmpeg permet d’encoder et de décoder la presque totalité des formats de fichiers audiovisuels existants. Une partie importante du cours de formation lui est consacrée.

D’autres logiciels libres permettent d’extraire les métadonnées techniques (MediaInfo), de visualiser les vidéos (VLC), de vérifier la qualité des fichiers (QCTools), d’extraire la piste sonore optique des digitalisations (AEO-Light) ou d’établir un DCP pour la projection en salle (DCP-o-matic).

Ce séminaire de formation se compose d’environ un tiers de théorie et de deux tiers d’exercices pratiques, qui permettront aux participants de suivre toute la chaine, de la numérisation, à la diffusion des images, en passant par l’archivage des fichiers. Les participants sont invités à apporter des brefs examples de fichiers utilisés dans leurs institutions.

Supports du séminaire

CLI (= command-line interface) est l’interface en ligne de commande et GUI (= graphical user interface) est l’interface graphique.

Introduction
Maîtriser les fichiers avec FFmpeg
Lecteurs multimédia
Extraction des métadonnées techniques
Contrôle qualité
Conformité aux spécifications ou aux propres règles
Extraction du son optique
Passerelle entre images et flux
Encodeur DCP
AMIA Open Source

Animateur

Mathématicien et informaticien de formation, Reto Kromer se préoccupe de la sauvegarde du patrimoine audiovisuel depuis 1986. De 1998 à 2003 il a été responsable du catalogage, de la conservation et de la restauration des collections films à la Cinémathèque suisse. Il a été chargé de cours à l’Université de Lausanne de 2007 à 2015 et à l’Académie des Beaux Arts à Vienne de 2011 à 2015. Ses cours ne couvraient pas seulement la conservation et la restauration du contenu, mais aussi celles du support matériel, souvent sous l’angle techniques et en considérant les films.

Depuis 2004 il dirige AV Preservation by reto.ch, son propre atelier de conservation et restauration. Il enseigne la conservation et la restauration à la Haute École des Arts de Berne depuis 2002. Ses actuels domaines de recherche comprennent les espaces couleur, la programmation et l’emulation de tables de correspondance (LUT, lookup tables) et de codecs.

Il a été membre du comité de l’Association of Moving Image Archivists (AMIA) durant deux législatures de 2012 à 2016.

Dernières publications


2019–04–06